LNDT: @57. Qui croit encore au couple ?

Une constante sentimentale : la quête de l’amour à tout prix. Mais aujourd’hui, quelle est notre conception du couple ? Le célibat peut-il être une revendication ? Peut-on penser d’autres formes d’alliance ?

Avec

  • Adila Bennedjaï-Zou Productrice de documentaires sonores
  • Irène Théry Sociologue spécialisée dans la sociologie du droit, de la famille et de la vie privée, directrice d’étude à l’EHESS

Etre célibataire ?

Je ne suis pas une militante du célibat. Le célibat tel que je le vis est à moitié subi, à moitié choisi. Ce qui m’a amené à produire la série “Ex-ologie, une vie de célibataire” est une interrogation sur mon célibat qui dure depuis 17 ans et dans lequel je tente d’y répondre avec mes ex passés. J’essaie de comprendre cet état de célibataire qui est assez discret. Il y a peu de militants du célibat. Aux Etats-Unis, il y a un mouvement qui dénonce une forme de célibatisme : des célibataires dénoncent la violence que l’on ferait aux célibataires. En France, c’est plus discret. Je voulais voir ce qu’était concrètement la condition de célibataire aujourd’hui. Il se trouve que nous sommes tous plus ou moins des intermittents du célibat et donc du couple” explique Adila Bennedjaï-Zou.

À lire aussi : Ex-ologie, une vie de célibataire

Le mot de célibataire n’a plus le même sens, avant cela désignait quelqu’un qui n’était pas marié. Aujourd’hui, on est en couple si l’on se déclare en couple. Un couple peut être cohabitant ou non cohabitant par exemple. Un célibataire n’est pas forcément seul ou non-marié. (…) La grande opposition entre être en couple ou être célibataire n’existe plus. Il y a des parcours dans lesquels il y a plusieurs phases” analyse Irène Théry.

L’art d’aimer

Le couple est en train de se transformer mais reste la base de notre vision de l’amour” selon Adila Bennedjaï-Zou. Irène Théry analyse que “l’art d’aimer aujourd’hui est l’art des transitions imperceptibles entre le coup d’un soir et l’amour de toujours. Ce qui a changé est que nous ne sommes plus dans l’idéal du couple d’autrefois” propose Irène Théry. Un podcast de Radio France de 58′

Bibliographie