« Tout vouloir maîtriser, c’est plus fort que moi ! »

« C’EST PLUS FORT QUE VOUS !« , vous planifiez, vous gérez, vous calculez, vous anticipez, vous organisez, vous supervisez et vous exigez. Ce sont là pour vous des attitudes fréquentes car « le hasard ne doit pas avoir de place dans votre vie ».

Alors vous avez pris l’habitude de contrôler votre quotidien et vous vous arrangez pour maitriser, d’une manière ou d’une autre, celui de votre entourage. Vous semblez savoir ce qui leur ferait plaisir !

Pourquoi ?

Tout est sous contrôle et cela vous apaise. Ce comportement vous semble utile car selon vous « votre entourage ne saurait gérer aussi bien que vous ces situations ». Aussi, vous possédez « une vision parfaite” de votre vie, de celle de votre entourage ainsi que de votre partenaire. Enfin, cerise sur le gâteau, vous maîtrisez aussi vos émotions, voir même vos désirs. Mais d’où cela pourrait-il venir ?

  1. La peur de l’échec ! Vous êtes un insatisfait éternel car vous vivez dans l’insécurité permanente de la peur de l’échec.
  2. Votre exigence de perfection fait de vous une personne souvent malheureuse. Et pour cause, votre niveau de perfection est difficile à atteindre pour vous et aussi bien pour les autres à qui vous imposez la même exigence. Vous vous faites violence et compliquez bien souvent votre existence et celle de votre entourage.
  3. Vous avez tendance aussi à cacher vos émotions mais étrangement, votre comportement signifie souvent un besoin d’amour. Ce désir de tout vouloir “bien faire” cacherait la volonté de faire plaisir et de satisfaire votre entourage en montrant que vous êtes à la hauteur .
  4. Éviter de subir les évènements ou d’être d’être dépassé par eux
  5. Laisser entrevoir ses émotions en cas de perte de contrôle de la situation.

Quels sont les risques d’un tel comportement ?

À force de vouloir contrôler toute sa vie, il peut y avoir des conséquences fâcheuses. En effet, une personne habituée à tout maîtriser risque de perdre-pied le jour où elle n’arrivera pas à obtenir ce qu’elle souhaite ou bien quand un obstacle lui semblera insurmontable. C’est alors qu’une grande fatigue ou dépression apparaîtront.

Moins grave pour la santé, quoique, et tout de même difficile à vivre : la solitude. En effet, l’entourage peut se lasser et éviter de fréquenter quelqu’un qui se montre trop contrôlant. D’ailleurs, une des raisons qui amène certains couples à divorcer est le perfectionnisme que veut imposer un des deux conjoints.

Quelles seraient les solutions ?

Le « tout contrôle » s’avère être parfois un poids pour vous-même et pour votre entourage. Vous êtes ressenti comme une personne avec une soif de maîtrise et de pouvoir absolu. Vous ne laissez rien passer car l’improvisation n’est pas de votre monde. Alors apprendre à lâcher du lest et laisser faire les choses, c’est ce vers quoi toute personne contrôlante pourrait s’orienter étape par étape. Aller à l’encontre de ses rigoureux principes en:

  1. Acceptant d’être impuissante dans certains domaines
  2. Faisant confiance à l’autre, en lui reconnaissant des qualités.
  3. Faisant des activités en fonction du potentiel de plaisir qu’elles représentent et non en fonction de leur résultat.
  4. Se disant que l’échec est normal et qu’il permet d’évoluer
  5. Étant indulgent avec vous même et les autres aussi.

Il est important de savoir que la personne contrôlante est sans arrêt dans des mécanismes de défense. C’est ce qui explique ses attitudes. Même si intellectuellement, elle sait qu’elle doit s’ouvrir aux autres, leur faire d’avantage confiance et s’octroyer plus de légèreté et de spontanéité, ça reste, pour elle, tout de même très difficile. Cet apprentissage passe notamment par une lutte contre cette peur dévorante de perdre le contrôle. Prendre du recul, souffler parfois, seraient des solutions vitales pour elle et son entourage !. Ce contrôle forcené devient, bien souvent, un obstacle à son propre épanouissement personnel. Si elle souhaite changer, il existe des solutions. Une thérapie est envisageable pour réapprendre à croquer la vie à pleines dents, car seul un vrai lâcher-prise lui permettra de retrouver de la sérénité.

Ensuite en lui disant par des mots, des gestes ou des attentions que vous l’aimez. Il est important de lui montrer qu’elle compte pour vous et a de l’importance à vos yeux. Emmenez-la faire une activité qui la forcera à ralentir son rythme de vie et d’être à l’écoute de son corps et de retrouver le plaisir des sensations simples. Telles sont les pistes qui pourraient aider les personnes qui souhaitent arrêter de tout vouloir contrôler.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.