Le déconfinement enfin ! Entre peur et libération. Quelle attitude choisir ?

Le déconfinement est l’occasion de transformations.
Rien n’est permanent ! C’est bien la seule chose dont nous sommes sure. Et cette vérité peut déclencher en nous, une peur incontrôlable et irraisonnée. Toutes modifications de notre environnement et de nos habitudes entrainent des changements dans nos comportements et parfois même les révèlent. Savoir cette vérité devrait nous apaiser. Mais nous préférons parfois ne pas la voir, ne pas l’entendre, et ne rien dire. Pour finir par ne pas agir.
Certes les réactions face aux événements qui perturbent notre quotidien sont différentes selon les patients. Ce que nous savons c’est que l’être humain, lorsqu’il subit un évènement traumatique est sujet à des étapes psychologiques successives dont la durée dépend du patient.
Le premier stade, celui de l’inquiétude. A l’annonce d’un changement inévitable de notre quotidien, les questions surgissent. Et comme les réponses sont incertaines, l’inquiétude grandit. Et c’est une réaction tout à fait normale. L’anxiété augmente et les comportements surcompensatoires, comme faire des stocks alimentaires, ne se contrôlent plus.
Ensuite, le stade de la rébellion. Nous n’aimons pas rester sans réponse et donc dans un futur incertain. L’incertitude du présent et l’absence de connaissance de notre futur nous fait peur. Nous nous agitons car nous n’acceptons pas la situation imposée qui est source de grandes incompréhensions et de frustrations. Nous pouvons même aller jusqu’à provoquer les mesures mises en place, comme les gestes barrières, pour exprimer notre désarroi. Avec le temps, nous devrons nous rendre à l’évidence que la situation est réelle et c’est à ce moment que nous passons au stade de l’acceptation. C’est un stade où les inquiétudes sont acceptées et nous donnent même de la puissance. C’est un sentiment qui se révèle à nous quand nous commençons à trouver du bénéfice dans cette situation exceptionnelle et nouvelle. Exemple de bénéfices, le télétravail qui permet d’éviter des heures de transport pour aller travailler.
Enfin le stade de la remise en question et de la liste de projets à mettre en place après le confinement. Ce stade permet d’intégrer que les situations de notre vie ne sont que des passages et de passer au peigne fin nos habitudes privées et professionnelles d’avant virus. Que cette situation de frustrations n’est que passagère. Alors il sera plus aisé de se fixer des projets privés et/ou professionnels évolutifs à son propre rythme. Et pour les rendre plus concrets en période de pré-déconfinement, vous pouvez les lister, les parler à votre entourage, vous renseigner puis les conceptualiser étapes par étapes. Ainsi vous serez prêt le déconfinement une fois arrivé pour un quotidien choisi et nouveau.
Vous constatez que cette période exceptionnelle et tout de même traumatisante, peut-être, une fois le stade de la panique et du désarroi passées, déclencheur de renouveaux. Elle peut-être l’occasion d’envisager de nouveaux projets de vie privée et professionnelles souvent remis à plus tard faute de temps et de les mettre en oeuvre. C’est l’occasion rêvée de repenser sa vie et prendre soin de soi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.